19/03/2012

Semi-Marathon de Roselies - la Sambrienne

Avant de s'expatrier dans un mois pour le marathon d'Annecy, direction Roselies en province de Namur pour un semi de préparation. Il est 12h45, le coffre est rempli de tout ce dont j'aurai besoin et les 3 supporters du jour sont assises et ceinturées. Après 1h00 de route, nous arrivons facilement à destination.

Retrait du dossard rapidement effectué, je suis déjà bien dans la course. Un léger stress se fait sentir. Après tout, ce ne sera que mon 2ème semi en compétition. Préparation de la tenue et c'est parti pour quelques foulées. A proximité des inscriptions, je croise plusieurs membres du forum avec qui je fais les présentations. Certains participeront au même marathon que moi. 1.jpgEncore quelques foulées avec accélérations peu avant le départ histoire d'être à bonne température.

Le départ va être donne pour la longue distance mais avant cela on respecte une minute de silence pour les victimes de Sierre (belle initiative. Tragique.

C'est parti pour 344 mordu dont la plupart utilise cette course comme test pour un marathon en avril. J'ai entendu plusieurs personnes parler de Paris, Annecy, ... Tempo basé entre 165/175 bpm pour les 8 1er km. Un rythme de croisière si j'ose dire. Après avoir fait 1 km en compagnie de jmj et ptitotor, le 1er nous faussera compagnie. Descente sur le bitume dans Roselies pour rejoindre un genre de parc industriel. Ce sera, de loin selon moi, la plus laide partie de la course. Le rythme est pris, chacun le sien, personne ne semble accélérer ou freiner pour le moment. On rejoint vite un ravel longeant la Sambre, déjà plus agréable comme paysage.

Après 8 km, je décide d'accélérer, on passe à 175-185 bpm. Je commence à remonter un participant par-ci, par-là pour finalement me trouver dans un groupe de 3 où l'allure me convient. Je redoute là pointe de côté, n'en faisons pas trop on est à peine à la moitié. De temps en temps une bosse pour passer un pont sinon le parcours est, comme annoncé, plat de chez plat ! 2.jpg

Les sensations sont excellentes, tant au niveau du coeur que des jambes. Fini pour la Sambre, nous rentrons dans la ville. Chacun s'accroche à celui de devant j'ai l'impression. J'essaye, sans griller mes cartouches, de remonter celui qui est devant moi (30 mètres) mais je sens la pression de celui qui essaye de me remonter derrière. 15ème km et petite bosse dans la rue des Écoles (tient, c'est ici que je travaille ?) et direction le bois de Vaulelle. Passage très agréable même si terrain composé de terre et de petite pierre, dur pour les jambes de garder la même foulée. Je flirte avec les 185 bpm, n'allons pas trop vite j'ai entendu au départ que vers le 18 ème il y en avait une laide (de côte). Certains commencent à craquer, j'en passe quelques-uns. Le prix d'un départ trop rapide sans doute.

Petite bosse du 18ème, mais vraiment petite, j'accélère pour être dans des pulsations de 190 et sensations toujours au top. J'aperçois jmj au loin, il me servira de "lièvre". Je me suis mis en tête de le rattraper. Progressivement, les puls vont monter. Il doit rester 1 km et la dernière fois que j'ai regardé mon cardio j'étais à 203. Qu'à cela ne tienne. Un participant de la petite distance nous dit que c'est fini. Alors, fonçons. Quelques cris d'encouragements (personnel) plus tard, je finirai par dépasser jmj. J'aperçois l'arche et c'est le sprint final. Enfin, j'ai l'impression d'aller vite mais Juju me dit toujours que non. Je dépasserai une fille mais le sprint auquel je joue avec un homme devant moi, je ne le gagnerai pas. Je lui toucherai juste l'épaule au moment de franchir la ligne. 1h27h50''.

Petit RedBull de récompense. Direction la voiture pour s'habiller chaudement. Joli snack de fin de course : eau, quartier d'orange, raisin sec, carré de chocolat et boudoir. On va boire un verre dans le hall omnisports.

Après coup, très content de cette course. Je visais 1h30, je fais un peu moins ce qui est déjà très bien. Si on tient compte d'une formule qui tend à dire qu'on peut faire le temps sur semi x 2.1 j'arrive en un peu moins de 3h05. Comme l'objectif est de le finir en moins de 3h30, pleine confiance! Il ne régnait pas d'ambiance particulière tant sur le parcours (ni encouragements (si peu), ni "animations) qu'à l'arrivée. Chouette journée tout de même.

5.jpg

07:47 Écrit par Kevin Lardinois | Lien permanent | Commentaires (2) | |

Commentaires

Des photos du semi-marathon sur www.athleduweb.be/album ;)
Sinon si vous aimez la région, l'Ekiden de Charleroi le 17 mai 2012, un marathon relais par 6! - www.athleduweb.be/ekiden

Écrit par : Maxime (athleduweb.be) | 20/03/2012

Répondre à ce commentaire

Bravo Kevin, un super chrono, c'est vraiment de bonne augure pour le marathon. Félicitation.

Écrit par : Rohnny | 24/03/2012

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.