24/10/2011

Jogging Charlemagne - Jupille

Sans trop de convictions et d'ambitions, je prends le départ pour cette course. J'ai fait une bonne semaine d'entrainement mais j'ai peur quant à mes "capacités" du moment pour faire un jogging en mode course. Je viens aussi pour atteindre les 10 courses au CJPL. j'en suis à 8. Avec aujourd'hui et Alleur la semaine prochaine, l'objectif sera atteint.

Je décide néanmoins d'y aller. J'ai beaucoup aimé ce jogging l'an passé. Il offre de multiple plaisir : grimpette, descente, nature. À peine arriver, je croise Rhonny (qui fond à vue d'oeil enfin, la dernière fois que je t'ai vu c'était à Waremme et on voit un beau changement) avec qui je rejoins les inscriptions en parlant de choses et d'autres. Je croise les habitués des courses également.

C'est parti pour une petite mise en train. Les jambes me donnent de très bonnes sensations. Ca fait un bail que je n'en ai plus eu de pareil. Tout de suite je me dis que je vais le faire au maximum. Advienne que pourra.

GO! 262 amoureux de l'effort prennent le départ de ce 9,5 km. Je démarre en milieu de groupe et, pas fou, je démarre assez prudemment. On tourne aux alentours de l'école Charlemagne, je croise la Juju que j'ai placé sur le parcours. Je monte peu à peu le rythme et dépasse les candidats. Je pense qu'on approche des 2 km.

La difficulté du jour : l'ascension vers Fayenbois. On serpente dans les rues jusqu'au bois à proximité du Tennis. C'est une vraie belle côte qui nous est proposée là. Je sais que je dois y aller piano mais avec montre qui offre un simple chronométrage, difficile de savoir où je suis dans l'effort. On y va à la sensation. Je m'accroche à un groupe qui propose un bon tempo. Certains nous dépassent, d'autres craquent et on les dépasse. Tout va bien jusqu'au sommet où un léger mais bien présent point de côté fait son apparition.

On arrive dans le chemin boisé. J'essaye de garder le rythme malgré la douleur. Peu à peu je vois certains coureurs s'éloigner mais je garde le cap. On croise certains joggeurs avec d'autres dossards et qui emprunte un autre chemin que le notre. Une autre course ? Je me souviendrai un peu plus loin que c'est aujourd'hui que l'Ultra Tour de Liège a lieu (67km). Un grand bravo à tous les participants de cette course!

Je continue mon bonhomme de chemin. C'est moins dur à présent. Je sais qu'on va descendre. Je garde la distance avec un groupe devant moi. Arrivé dans la descente du diable (il me semble que c'est le nom qui lui a été donné en début de course au micro) je sens bien que derrière ça voudrait aller plus vite mais impossible de dépasser la personne devant moi, c'est bien trop étroit. De plus, je retrouve du punch dans ce chemin.

À la sortie, je sais que le parcours touche à sa fin. Il doit nous rester un bon km. J'augmente la cadence pour au moins ne plus me faire dépasser. Retour aux abords de l'école et je parviendrai à gagner quelques place jusqu'à l'arrivée.

Je termine ce 9,5 km en 40'40''. Je suis d'abord satisfait. C'est pas si mal avec le peu de km que j'ai dans les jambes depuis septembre. Mais vite arrive les comparaisons. Je sais que l'an dernier j'étais dans les 40' également mais les secondes ... après vérification, j'aurai mis 24'' de plus cette année. Je reste néanmoins satisfait de cette course de "reprise".

Sur le chemin du retour, je croiserai 4-5 participants de l'ultra tour. Vitre baissée, je leur exprime un maximum d'encouragements. Et ils en avaient besoin, ils avaient parcouru 40kms. Encore 27 ...

08:48 Écrit par Kevin Lardinois | Lien permanent | Commentaires (0) | CR de course |

Les commentaires sont fermés.