19/06/2011

Triathlon de Bütgenbach

Retour sur l'avant course

L'idée de participer à ce triathlon-promo m'est venue en lisant un message sur le forumjogging. Pourquoi ne pas essayer ? Je n'avais rien de prévu ce jour-là. Il va tout de même me falloir un peu de matériel. Un forumeur a trouvé un magasin à Huy où on peut louer des combinaisons. J'ai regardé les photos, ils en tous une. De plus, de l'eau du lac avoisinant les 17°, il vaut mieux avoir une petite couche sur le dos ! Pour le reste j'ai ce qu'il faut. Mon vélo de chez décathlon fera l'affaire.

Le lundi avant la course, c'est férié, je décide d'aller jusqu'au lac. Histoire de savoir où cela se situe et tester la combinaison. Pas simple à mettre, protège bien du froid, mouvement facile ... très content ! Par contre, là où je fais moins le malin, c'est dans le lac. Tout seul de chez tout seul au milieu du lac avec le fond couleur brun-vert foncé, je ne ris pas trop quand même !
Petit à petit, le stress monte en approchant le jour de la course ...

Le jour de la course

Départ course : 17h00. Départ maison : 14h00. J'ai tout ce qu'il faut, j'ai vérifié plusieurs fois, je n'ai rien oublié ! Arrivé sur place 15h00. Pas encore grand monde sur place mais, j'aime bien arriver plutôt, me garer à mon aise et j'ai pu découvrir les différents postes !

Retrait du dossard effectué, je fais un petit tour par le parc à vélo, je suis le 585. Je sympathise avec mon voisin et on va voir le départ natation. On devra aller jusqu'à la dernière bouée bleue. Ce n'est pas la porte à côté quand même. Ceci dit, allons chercher le matos et se changer.

Moment découverte tout de même : coller mon numéro sur le casque, le vélo, attaché le chip sur ma cheville. J'ai prévu une petite boite dans laquelle je mets casque, chaussures x 2, bonnet, lunette, essui, dossard, ... et Juju tient le vélo ! Je croise une ancienne prof qui me demande ce que je fais là. On se croise souvent sur des jogging. Je lui ai répondu que je ne savais pas bien ce que je faisais là!

Avant de déposer mon vélo, petit tatouage sur le bras et sur le mollet : 585. IL PLEUT ! Je me réfugie à l'intérieur. Ca s'active tout doucement, il reste 20 minutes, je ne sais pas comment m'échauffer, j'ai décidé de nager quelques mètres avant le départ. J'enfile ma combinaison dans le hall. Je pars déposer mes chaussures et je vais me placer dans l'eau pour quelques mouvements, Le micro annonce tout de même la température de l'eau supérieure à celle de l'air. Je me suis permis de l'inviter à venir vérifier !

 

PAN !
1 – Natation. C'est pire qu'un départ jogging : tout le monde se jette à l'eau et la boue se transforme en mousse blanche ! Je nage, enfin j'essaye. Je regarde où je vais mais ce n'est pas simple. J'essaye de nager en 3 temps mais ça bouscule dans tous les sens. Sans m'en rendre compte il faut déjà faire demi tour ! C'est passé vite. Le retour se fait dommage, moins de monde au tour de moi je peux mieux nager. De temps en temps, une petite bousculade par ci par là mais rien de méchant. Je pense à avoir vu passer 1-2 bonnets rose (ce sont les dames, parties 2' après nous!). Je sors de l'eau étonnement bien, prêt à en découdre avec le vélo ! J'entends les encouragements de Juju mais avec le monde je ne la vois pas.

Transition. Je défais le scratch et ma tirette, bouge les manches de la combinaison en courant jusqu'au vélo. Arrivé là, j'enlève les jambes comme je peux. Assis, c'est plus simple. Chaussette, chaussures, t-shirt, casque, dossard, vélo et c'est parti. Je ne sais pas encore combien de temps j'ai mis mais je pense avoir bien géré pour une première.

2 – Vélo. Petite côte dès le départ. Pas de sensation spéciale après la natation. Virage à droite et c'est la descente du viaduc. Attention tout de même ils ont annoncé des trous. Ca grimpe un peu pour redescendre avant de remonter !! On m'avait annoncé un D+ de 1200 mètre avant la course : ça va, ils y sont. Mon vélo décathlon fait bien l'affaire. Enfin, c'est le seul de sa catégorie. Tout au long du parcours vélo, j'aurai pu observer plusieurs (beaucoup!) coureurs passer à côté de moi et j'étais le seul avec un décathlon. Certains avaient tout de même des machines de compétition. J'essaye de blaguer avec l'un ou l'autre en leur lançant «  et Cancellara enlève ton moteur ! », Mais, ils vont trop vite sans doute, pas de réaction. Après la montée, c'est plat en majorité avant de remonter la route du viaduc. Je ferai la 2ème boucle +- dans la même cadence. Il m'aurait fallu les jambes de mon collègue, je ne me serai pas fait dépasser autant de fois ! J'aurai quand même donné mon max dans cette partie vélo.

Transition. Après le dépôt du vélo, j'enlève mon casque et mes chaussures. Je mets les autres mais les doigts sont comme endormis : dur pour les lacets. Enfin, c'est noué, on y va.

 

3 – course à pied. Ouch ! Je ne sais plus où sont mes pieds. Sont-ils avec moi ? Je ne les sens plus avec le froid. Mes cuisses me donnent une drôle de sensation. Une douleur mais que je ne connaissais pas. Pas gênante mais ... douleur quand même. Plus le temps passe et plus les sensations redeviennent normal. Je râle de ne pas avoir mon cardio. Je remonte peu à peu les candidats. Le parcours jogging (tout comme le vélo mais là, je m'y connais moins) est très agréable. Beaucoup de chemins, ravel, sous bois le long du lac ... relativement plat avec 2-3 petites bosses. Je reçois un élastique vers le 4ème km. Je ne sais pas à quoi il sert. C'est pour contrôler le passage. Je pense que sur la partie jogging j'ai bien du remonter 20 personnes. Dommage qu'il n'y avait pas 1-2 km en plus ! Je croise Juju plusieurs fois sur le parcours, ça fait plaisir les encouragements.

Je termine 50ème sur 167 classés en 1h29'11''. Pour une 1ère, sans entraînement spécifique triathlon, je suis très content ! Magnifique expérience, très agréable, à refaire !
Récupération du matériel au parc vélo. Ils vérifie que l'on a bien pris son vélo, casque. Très belle organisation dans l'ensemble.

09:28 Écrit par Kevin Lardinois | Lien permanent | Commentaires (4) | CR de course |

Commentaires

Salut voisin de Tri,

Bien ton temps ! Moi je suis loin d'avoir eu les mêmes sensations héhé.
Natation: 50 M et pan ! Je me dis oula comment je vais arriver à faire 500m, combinaison pas DU TOUT adapté. Chaque mouvement me bloque, je dois nager en brasse.
Vélo: Oula des côtes avec mes braquets de fou, dur dur. Impossible de changer de plateau (problème réglages avec le pignon) du coup en forçant je déraille heureusement j'ai su la remettre rapidement en descende. Après pas de bol, crevaison MDR. Je change comme je peux ma chambre à air, mais le gonfleur me pose des soucis donc je termine les 5km en allant doucement presque sur la jante.
Course à pied: pied gelé, et vite essoufflé. Mais les sensations reviennent après 3-4 km.

Je termine en 1h51
Donc en définitive, pas de pot pour mon premier et manque d'entrainement. Je vais investir dans une combi pour l'eau.

Écrit par : Jérôme | 19/06/2011

Répondre à ce commentaire

Je dois dire que la combinaison était bien. Un peu d'eau qui rentre mais bon, je suppose que c'est normal. Même sensation de pied gelé!
C'était un 1er aussi, tu en envisages d'autres ?

Écrit par : Kevlar | 19/06/2011

Répondre à ce commentaire

Oui je fais le promo à Eupen le 07/08 et le 1/4 Izegem le 15/08.
Après y en a quelques uns sympa en septembre aussi.

Écrit par : Jérôme | 19/06/2011

Répondre à ce commentaire

Salut,

Merci pour ton commentaire sur mon blog ;-)
Je te rends la pareille, et j'en profite pour te féliciter pour cette première réussie.

Au cas où tu souhaites réitérer l'expérience, je ne peux que te conseiller le triathlon de Neufchateau le 3 juillet: 2 triathlons sont organisés: un découverte avec VTT le matin et un promo avec vélo de route l'après-midi. Distance adaptées à une première pratique.
Infos et inscriptions sur http://www.swimmingteam.be

A bientôt.

Écrit par : Yannick | 20/06/2011

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.